Leading members of our community meet our CEO Andrew Saker

January 21, 2020

(Version française ci-dessous)

The team at Bentham Canada values their positions as trusted members of the Canadian legal community. We are dedicated members of legal organizations, pro bono volunteers, and regularly speak at industry events. We enjoy and benefit from constant dialogue with our colleagues in the legal industry. Listening to clients and leading lawyers is central to our success, and we embrace every formal and informal opportunity to do so.

Shortly after opening our first office in Canada four years ago, we adopted the practice of hosting "roundtables" to exchange with lawyers and get their views on issues important to them. We continued this tradition recently with two sessions in Montreal.

The roundtables were organized and hosted by the head of our Montreal office, Pierre-Jérôme Bouchard and legal counsel Annie Lespérance, and attended by the company’s CEO Andrew Saker (visiting from Australia) and the Chief Investment Officer for Canada, Paul Rand. We were fortunate to be joined by leading members of the Quebec bar and academia.

Discussions at the Montreal roundtables was far-ranging, covering litigation strategy, ethics and professionalism, business development and the future of litigation funding. The following are examples of comments that were raised:

  •  Should defendants facing funded claimants worry about the impact of funding on the potential for settlement? Bentham’s perspective: quite the opposite since, in our experience, having a funder involved tends to increase the likelihood that a claimant will be rational and make informed economic decisions about the prospects of a case.
  • Are funders concerned about potential regulation or legislation concerning dispute funding? Bentham’s perspective: sensible regulation benefits sensible funders. Bentham, as a publicly-traded company, and the largest global funder, welcomes discussions with regulators about best practices in our industry.
  • What areas of litigation does Bentham find ( most attractive for investment? Bentham’s perspective: the funding of claims in insolvencies has always been a fertile area; the funding of legal budgets for well capitalized corporate entities remains a strong focus for Bentham; and the funding of international arbitrations. Specifics aside, Bentham continues to have an overarching interest in funding large commercial claims of all descriptions provided they have strong merits.

The Montreal roundtables also provided the opportunity to discuss the value of Bentham’s recent merger with Omni Bridgeway, a transaction which has broadened our geographic coverage: we now have offices in Canada, the US, the UK, Europe, the Middle East, Australia, and Asia. Moreover, the new company benefits from expertise in providing financial and strategic support for judgment enforcement mandates in addition to our existing strengths.

Thank you to all those who were able to participate in the Montreal roundtables.

For those wishing to learn more about the events or about litigation funding generally, please feel free to contact anyone on the Bentham team. We look forward to continuing the discussion in 2020!

 

* * *

Des membres éminents de notre communauté rencontrent notre CEO Andrew Saker

Les membres de l'équipe de Bentham Canada sont fiers et reconnaissants de faire partie intégrante de la communauté juridique canadienne. Nous sommes des membres dévoués d'organisations juridiques, des bénévoles pro bono et nous prenons régulièrement la parole lors de conférences. Nous apprécions et profitons d'un dialogue constant avec nos consœurs et confrères. L'écoute des clients et des avocats, dans un cadre formel ou informel, est au cœur de notre succès.

Peu après l'ouverture de notre premier bureau au Canada il y a quatre ans, nous avons commencé à organiser des « tables rondes » afin d’échanger avec les avocats et obtenir leurs points de vue sur des questions d’intérêt. Nous avons poursuivi cette tradition récemment en organisant deux tables rondes à Montréal.

Suite aux invitations lancées par Pierre-Jérôme Bouchard, le chef de notre bureau de Montréal, et Annie Lespérance, conseillère juridique nous avons eu la chance de recevoir des membres éminents du Barreau et du milieu universitaire pour une discussion en présence du président directeur général de l’entreprise, Andrew Saker (en visite d'Australie), et le chef des investissements pour le Canada, Paul Rand.

Les sujets de discussions étaient très variés : stratégie en matière de litiges, éthique et le professionnalisme, développement des affaires et avenir du financement des litiges. Voici des exemples de commentaires qui ont été formulés :

  • Les défendeurs qui font face à des demandeurs financés devraient-ils s'inquiéter de l'impact du financement sur la possibilité de règlement ? Le point de vue de Bentham : tout le contraire puisque, selon notre expérience, le fait d'avoir un financier impliqué tend à augmenter la probabilité qu'un demandeur soit rationnel et prenne des décisions économiques éclairées sur les perspectives d'une affaire.
  • Les financiers sont-ils préoccupés par une réglementation ou une législation potentielle concernant le financement des litiges ? Le point de vue de Bentham : une réglementation sensée profite aux financiers sensés. Bentham, en tant que société cotée en bourse et plus important financier mondial, accueille favorablement les discussions avec les organismes de réglementation sur les meilleures pratiques dans notre secteur.
  • Quels sont les domaines de litige que Bentham trouve les plus attirants aux fins d’investissement ? Le point de vue de Bentham : le financement des réclamations dans un contexte d’insolvabilité a toujours été un domaine fertile; le financement des budgets juridiques pour les sociétés bien capitalisées demeure une priorité pour Bentham; et le financement des arbitrages internationaux. Plus généralement, Bentham continue d’être intéressée par le financement de réclamations commerciales importantes de toutes sortes, à condition qu'elles soient bien fondées.

Les récentes tables rondes ont également permis de discuter de la valeur ajoutée que qu’amène la récente fusion de Bentham avec Omni Bridgeway, incluant l’élargissement de notre empreinte géographique : nous avons maintenant des bureaux au Canada, aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Europe, au Moyen-Orient, en Australie et en Asie. En plus de nos forces actuelles, la nouvelle société solidifie grandement son expertise en matière de soutien financier et stratégique pour les mandats d'exécution de jugements.

 Merci à tous ceux qui ont pu participer aux tables rondes à Montréal.

Pour ceux qui souhaitent en apprendre davantage sur les événements ou sur le financement des litiges en général, n'hésitez pas à communiquer avec un membre de l’équipe Bentham. Nous avons hâte de poursuivre la discussion en 2020 !

 


Please share this post